Bojan Nikolic

BIOGRAPHIE

 

Bojan est né en 1972 en France puis il vit chez ses grands-parents en Serbie le temps de l’école élémentaire. Il rejoint ses parents en France et découvre la culture ainsi que la langue française. Il étudie à Paris et bien vite, les créations plastiques et vidéo prennent le dessus. Il s’émerveille devant de nombreuses toiles de maîtres . Les puissantes émotions que ces artistes lui procurent le confortent définitivement sur le fait qu’être artiste ne sera pas un choix mais que cela s’impose à lui.

Bojan est un artiste complet, un « touche à tout ». Il expérimente la photographie, la vidéo, le graffiti avec comme sujet la ville, ses lumières, le béton, ses lieux déserts. En parallèle, Bojan peint, écrit et dessine tous les jours. Parcourir Paris seul, la nuit, avec sa caméra et son carnet, dessiner sur les murs, voilà ce qui l’anime. Avec toute cette matière, il crée et expose des installations au Salon d’art contemporain de Montrouge, à la Librairie de la Galerie du jour Agnès b, à la Maison des Arts de Malakoff ou encore Médiathèque Pablo Neruda. Ces installations représentent ce qu’il a dans la tête, ses perturbations, ses nombreuses et incessantes questions et idées. Son univers, d’apparence pictural fantasque et brut reflète pourtant la réalité du corps et de l’esprit humain.

Bojan vit à Londres, à Broom, à Barcelone et à Berlin au gré de ses rencontres affectives. Il apprend, s’intéresse, aiguise sa curiosité et son sens de l’observation de l’Humain. Il se nourrit des rencontres et de la culture qui l’entourent et évolue constamment. Depuis sept ans, il vit et travaille à Malakoff dans son atelier N27.

Sa peinture est un langage codé, il a sa propre écriture, dessine des corps décharnés, ne retouche pas ses traits. Sa peinture est spontanée, il « voit » ce qu’il va peindre tant au niveau du dessin qu’au niveau des aplats de couleurs. Jamais aucun croquis préparatoire. Tout est dans la tête et dans la maîtrise du geste. Il ajoute des écritures, joue avec l’orthographe et le sens des mots et expérimente l’écriture spontanée. Il expose ses peintures souvent couplées avec des performances pour le Centre culturel de la Ville de Clamart, pour la seconde fois au Salon d’Art contemporain de Montrouge, à l’occasion d’Art Shopping au Carrousel du Louvre sur invitation de la galerie parisienne, La ligne 13, ou encore à Street Art City, l’Hôtel 128.

Ses sujets de prédilection sont la Femme, l’Homme, la famille, l’introspection (autoportraits), l’amour, la vie, la mort, tout ce qui est inhérent à l’Humain.

Après sa participation au Grand 8 de La Réserve Malakoff, il a participé au projet du Lab14 intitulé le Paradis et l’Enfer à Paris.

Récemment, il a réalisé un mur à Malakoff (92) en partenariat avec la Maison des Arts de Malakoff ainsi qu’une chambre à Street art City ,l’Hôtel 128. Il a aussi exposé en 2019 au Kremlin Bicêtre lors d’une exposition personnelle à la galerie Extramuros.

BRIBES D'ARTISTE #1

NEWSLETTER

Restez informé sur ARTree.

Inscrivez-vous à la newsletter :