Bastek

BIOGRAPHIE

 

Né le 22 novembre 1982 à Fontainebleau (France), c’est un artiste d’art urbain autodidacte. L’artiste est connu pour ses motifs ovales bien représentatifs de son style et ses toiles en losanges collées directement dans la rue.

Son surnom devenu son nom d’artiste lui vient de Pologne où il étudia et vécu pendant un an.

Ses œuvres sont visibles essentiellement sur les murs de la capitale française « Paris ». Généralement en hauteur, et ce, depuis 2009. On le retrouve également dans le reste de l’hexagone : Marseille, Aix-en-Provence, Arles, Orléans, Arbois… Mais aussi dans le reste du globe, notamment en Belgique, Espagne, Portugal, Italie, Allemagne, Grèce, Suède, Danemark, Pologne, Indonésie, Inde, Kenya et au Costa Rica.

Il puise son inspiration dans la vie quotidienne, dans la vie urbaine, mais aussi dans la culture bandes dessinées, mangas, comics dont il est passionné. Il en résulte un style mélangeant abstrait et figuratif reposant sur son motif de « bubbles ».

Celui-ci est une représentation volontairement simplifiée à l’extrême de l’Homme, gommant tout signe distinctif (genre, handicap, origine ethnique, appartenance à un groupe culturel…) pouvant être source potentielle d’incompréhensions, de clivages… Racisme, Homophobie… n’ont pas de place dans sa production, si ce n’est pour les dénoncer !

L’accumulation de ses motifs identiques renvoi d’ailleurs à une foule d’individus, représentative d’une société idéalisée qui ne serait qu’égalité, paix et harmonie. Car en l’absence de différence visible, en fin de compte. Nous sommes tous identiques dans notre nature d’être humain.

Ses premières œuvres l’ont marqué. C’est au bout de quelques mois/années seulement, qu’il fait évoluer son travail. Réduisant l’importance de la masse pour mettre ses formes en situations. Parfois humoristiques, parfois tragiques ou s’en servant pour réaliser des portraits qu’il s’agisse d’inconnus, de célébrités (Gainsbourg, Césaria Evora, Nelson Mandela, Bob Marley…) ou encore de personnages fictifs (Les Blagues de toto, Les Légendaires, Hellboy, V pour Vendetta, Homer Simpson…).

Par l’intermédiaire de ses toiles directement collées dans la rue, il prend au pied de la lettre l’expression bien connue du monde du Street art définissant la rue comme « galerie à ciel ouvert »

Il lui arrive désormais de délaisser ses petits personnages pour du pochoir, mais il finit toujours par y revenir et… les mettre en situation, les partager leur donnant la parole (…), les faire évoluer et même voyager (…) offrant ainsi aux murs tristement délaissés du globe et aux passants distraits une petite dose de couleurs et de poésie sans frontière !

En 10 ans d’activités, ses accumulations de « bubbles » ne l’ont jamais quittées. Initialement pensées comme des êtres humains réduits au plus basique de leur forme afin de prôner égalité et harmonie en société, elles sont finalement devenues sa signature au fil du temps.

Lire plus

The Amazing Race Canada, Bastek est à 17:50 mn

NEWSLETTER

Restez informé sur ARTree.

Inscrivez-vous à la newsletter :