PAELLA?

BIOGRAPHIE

De « Paella Chimicos » (1985-1999) à « PAELLA? » (2000-…)

Paella est un peintre-affichiste d’origine espagnole né en 1962, il travaille à Paris.

Harnaché d’une formation de graphiste, d’un diplôme des Beaux-Arts et d’une licence en Arts Plastiques, il se lance dans l’aventure picturale des 80’s – « Paella Chimicos » son nom de scène artistique est tiré de l’anagramme de ses nom et prénom – brandissant l’étendard d’une « Figuration Délibérée ». Activiste urbain de la 1ère génération ses affichettes pleines d’humour – sérigraphiées comme celles de 68 – s’alignent sur les gouttières, les animant de personnages à têtes de spirale. Ses interventions intempestives en ville ou dans le métro continuent d’être en marge des recettes et de la mode du Street-Art. Depuis l’an 2000 il signe « PAELLA? » un travail où images et textes se télescopent et les styles se multiplient dans une volonté de résistance à la consommation des images standardisées.
L’outil figuratif que l’artiste a façonné lui sert à questionner à la fois la mise en jeu de l’œuvre elle-même et une représentation allusive à la comédie humaine contemporaine. Systématiquement une phrase, une formule aphoristique vient se poser sur ses images peintes, forçant ainsi la lecture de deux registres – chacun souvent offrant des double-sens, voire plus ! – en prenant un malin plaisir à une équivocité qui s’en trouve démultipliée. Aussi Paella a l’exigence simultanée du fond et de la forme – du signifiant et du signifié – autant il se soucie de remettre en question les moyens même de son expression en s’obligeant à ne pas s’installer dans une voie stylistique et donc à changer perpétuellement de manière d’envisager son travail : de l’expressionnisme à la sobriété graphique en passant par la reprise des grands maîtres ou de certaines œuvres emblématiques de l’Histoire de l’Art. Son opiniâtreté à coller dès les 80’s des affichettes satyrico-politico-publicitaires lui vaut d’être considéré comme l’un des premiers acteurs de la mouvance urbaine aujourd’hui labellisée « Street-Art », son ambition principale
étant de perpétuer l’expression libre politique dans la lignée des images de Mai 68.
Une trentaine d’années de recherche comme il aime à qualifier la progression de son œuvre, et plus de 120 expositions personnelles en France et à l’étranger à son actif, le petit bonhomme à tête de spirale n’a pas fini de nous sourire.

Paella Chimicos     L’Interview     L’atelier de…Paella?     Paella Chimicos fait son tableau